Voile 

Victoire historique pour Ian Lipinski

Ian Lipinski, skipper du voilier Griffon.fr, remporte  la Mini Transat La Boulangère  2017 au Marin en Martinique. Le navigateur francilien, lorientais d’adoption, a coupé la ligne d’arrivée de la deuxième étape de cette traversée de l’atlantique en solitaire, sans assistance et sans communication en tête aujourd’hui à 14h30 après 13 jours 22 minutes 34 secondes de navigation et une trajectoire parfaite. Ian Lipinski avait remporté la première étape entre La Rochelle et Las Palmas aux Canaries pour 113 secondes. Cette fois, il n’aura pas laissé beaucoup de places à ses adversaires. Ian entre dans l’histoire de la Classe Mini et de la course au large en devenant le premier marin à gagner la Mini Transat en voilier de série et en prototype, le tout consécutivement. C’est une grande victoire pour cet athlète singulier, attachant, ingénieur de formation et qui est venu à la compétition à la voile sur le tard. Ian Lipinski entre ce jour au panthéon des grands navigateurs français.

Le tour du monde à l'envers sur 3 coques.

actual
Jamais un tour du monde à l'envers, contre vents et courants dominants, n'a été tenté en solitaire sur un maxi-trimaran. Yves Le Blévec sera le premier à oser ce défi sur « Actual ». Le Trinitain table sur 90 jours... l’Ultim est prêt à affronter trois mois de mers hostiles. Une longue phase se termine pour l’ensemble du team Actual, focalisé depuis le début de l’été sur cet objectif majeur. Pour le skipper Actual, une nouvelle aventure pointe à l’horizon. Il est parti, à midi, ce 4 novembre de la Trinité-sur-Mer. Yves Le Blevec s'est élancé pour son tour du monde à l'envers en multicoque et en solitaire. Il espère battre le record détenu depuis 2004 par Jean-Luc Van Den Heedde qui avait réussi à réaliser ce parcours en 122 jours. 

François Gabart objectif monde

françois gabart

Fort de sa récente expérience sur The Bridge, riche d’enseignements, François Gabart sait qu’il devra aller presque aussi vite en solitaire qu’en équipage. François Gabart a franchi la ligne de départ de son tour du monde en solitaire et sans escale, ce samedi au large de Brest à 10h05. A bord de son maxi-trimaran Macif, un multicoque de la catégorie des Ultimes, le vainqueur du Vendée Globe 2012-13 devra faire mieux que les 49 jours, 3 heures, 4 minutes et 28 secondes réussi par Thomas Coville en 2016 pour inscrire son nom au palmarès.

Le Maxi Banque populaire IX a pris son envol

Deux années et plus de 135 000 heures de réflexion, de travail et d’énergie auront permis au Team Banque Populaire et à Armel Le Cléac’h de donner naissance au Maxi Banque Populaire IX, un multicoque de course nouvelle génération. Ce nouvel Ultim, maniable en solitaire, capable d’être propulsé au-dessus de l’eau et ciselé pour les plus belles aventures autour du globe, a touché l’eau ce jour à 12h20 à Lorient. Il était un défi ambitieux et audacieux il y a deux ans, il est aujourd’hui un bijou d’innovation de 14 tonnes. Ceux qui l’ont imaginé racontent sa naissance.

Trophée Jules Verne Spindrift 2 débute son stand by le 6 novembre

Spindrift 2 va débuter son stand-by le 6 novembre prochain. Objectif : ravir le Trophée Jules Verne à son actuel détenteur Idec Sport. Yann Guichard partira autour du globe avec ses fidèles équipiers sur son maxi trimaran optimisé. 

VIRBAC arrête le sponsoring voile

La société a décidé d’arrêter le sponsoring dans la voile, le partenariat conclu il y a 17 ans par le laboratoire de santé animale avec Jean-Pierre Dick, vétérinaire de formation, arrivant à échéance fin 2017.
JP Dick : « C’est un tournant dans ma vie de marin et je suis heureux de transmettre la barre de mon Imoca à Yann Eliès, un skipper très talentueux qui peut gagner le Vendée Globe 2020. Concernant Virbac, c'est un sentiment de fierté très intense qui m'anime. 17 ans de partenariat, des milliers de clients et de collaborateurs associés à ce projet, 6 victoires, 5 bateaux construits, 6 tours du monde en course dont 5 terminés, 4 Vendée Globe, 1 titre de champion du Monde Imoca et 1 titre de marin de l'année font de cette histoire une très belle page de ma vie ! »
Jean Pierre Dick mettra toute son énergie pour construire un projet gagnant sur le Vendée Globe 2020 pour Yann Elies au sein de son écurie de course au large, Absolute Dreamer. 

La Saint-Barth Cata Cup 2017 aura lieu

La Saint-Barth Cata Cup 2017 aura bien lieu. Dans la nuit du 5 au 6 septembre dernier, IRMA, l’un des ouragans les plus ravageurs du siècle, a frappé de plein fouet l’île de Saint-Barthélemy. Les organisateurs de la Saint-Barth Cata Cup ont décidé de maintenir la 10e édition, du 13 au 20 novembre prochain. Le challenge est de taille.

La Solitaire Urgo Le Figaro s'achèvera en Vendée à Saint-Gilles-Croix-de-Vie

Saint-Gilles-Croix-de-Vie (Vendée) sera ville arrivée dans la course à la voile de la prochaine Solitaire Urgo Le Figaro. Le port a déjà été ville étape à plusieurs reprises. La Solitaire Urgo Le Figaro s’achèvera à la mi-septembre 2018. 

Par le passé en Vendée, les ports des Sables d’Olonne, de Saint-Gilles-Croix-de-Vie et de Port-Bourgenay ont déjà accueilli cette prestigieuse classique à la voile où les arrivées se jouent parfois à quelques poignées de secondes.

Repositionnée depuis quelques années au mois de juin, la course à la voile est cette année décalée sur août et septembre en raison d’un calendrier sportif chargé, notamment la coupe du monde de football.

Ciela Village un bateau puissant et réactif

Celia village
Mis à l’eau la semaine dernière le Multi50 Ciela Village a tiré ses premiers bords en Bretagne sud et déjà Thierry Bouchard, le skipper, a des étincelles dans le regard. « On obtient ce que l’on voulait, et ça, c’est bon !!! ». Thierry Bouchard et Oliver Krauss son co-skipper, seront au départ de la Transat Jacques Vabre le 5 novembre.

Un premier bord à 28 nœuds, et avec 14 nds de vent, laisse augurer de belles surprises… La première sortie qui devait se résumer à quelques manœuvres en baie de Port-la-Forêt s’est finalement muée en longs bords vers les Glénan, à toutes les allures et en sortant la garde-robe complète du bateau. Visiblement bien né, le nouveau Ciela Village tient les promesses de son cahier des charges : puissant, raide, réactif, équilibré.

La Golden Globe Race renaît en 2018 départ des Sables d'Olonne

Les Sables d'Olonne, qui accueillent le Vendée Globe tous les 4 ans, sera la ville départ et arrivée de la Golden Globe Race 2018. Cette course autour du monde en solitaire sans escale, créée en 1968, célébrera son 50ème anniversaire le 1er juillet prochain. Le port des Sables recevra pendant deux semaines la flotte des participants.

Coupe de l'América nouvelles règles pour 2021

Team New Zealand détenteur du trophée de la Coupe de l’America a officialisé, dans la nuit le protocole et les nouvelles règles de la prochaine compétition en 2021. La Coupe de l’America revient, comme annoncé au monocoque. Il mesurera 75 pieds (22,80 m), un AC 75, sera un bateau puissant et sportif, muni de foils. Les détails de la jauge seront publiés fin novembre. Il accueillera entre 10 et 12 équipiers. L’épreuve se déroulera toujours sous la formule du match racing (un contre un).Les bateaux, du moins leur coque, au nombre de deux au maximum, devront être construits dans les pays de chaque défi. La mise à l’eau du premier bateau construit par chaque pays est fixée au 31 mars 2019, et pas avant, si 2e il y a, pas avant le 1er février 2020.Hormis les sites de construction, des coques, la règle de la compétition oblige désormais à ce que 20 % ou 3 navigateurs, par bateau, soit de la nationalité du défi. Les challengers series auront lieu à Auckland entre janvier et mars 2021. Mais le lieu de la finale de la Coupe n’est pas encore déterminé. Il pourrait s’agir de l’Italie en accord avec le représentant des challengers (challenger of record) qu’est Luna Rossa et du sponsor de la coupe qui est désormais le groupe Prada, qui a acquis les droits
La transatlantique à la voile Lorient-Les Bermudes-Lorient partira de Lorient La Base au printemps 2019, 40 ans après sa première édition. 
 
Deux ans après le succès de l'étape française de la Volvo Ocean Race 2015, Lorient Agglomération renoue avec la course transatlantique mythique Lorient-Les Bermudes-Lorient.
 
Cette nouvelle édition, proposée au territoire par Lorient Grand Large, l'association en charge de l'animation du seul port entièrement dédié à la course au large dans le monde, le site de Lorient La Base,  partira au printemps 2019, et se courra en équipage sur un sprint équivalent à deux transatlantiques. Elle sera ouverte aux multicoques Ultim, qui l’ont inscrite à leur calendrier, et les autres classes sont les bienvenues.  
 
Il était légitime pour Lorient Agglomération d'inscrire sur son territoire une course mettant en scène les Ultim, les machines à vent les plus rapides de la planète, véritables bijoux de technologies et de rêves de 32 mètres de long, ainsi que les flottes multicoques et monocoques des autres classes qui font la diversité et la richesse de la course au large. Tous ces bateaux sont pour la plupart conçus et basés au cœur de la « Sailing Valley », territoire qui rassemble 80 % des compétences techniques et sportives de la course au large française, qui s'étend entre Brest et Vannes et dont Lorient est l'épicentre. Lorient abritait ainsi onze des concurrents du dernier Vendée Globe et ce sont trois multicoques Ultim qui ont déjà établi leur quartier à Lorient. 

Quoi de plus emblématique que de relancer une des courses qui a marqué le développement de la course au large en France, au même titre que la Route du Rhum, pour mettre en valeur tous les savoir-faire et compétences dont le Morbihan et la Bretagne recèlent et qui permettent à tous ces bateaux de course, bourrés de technologies de pointes et d'innovations, de s'élever désormais au-dessus des océans. 
 
En 1979, la première édition de la Lorient-Les Bermudes-Lorient fut un énorme succès populaire. La victoire s’était jouée dans les derniers milles, aux portes de la rade de Lorient, pour 5 minutes et 42 secondes après plus de 34 jours de mer. 
 
En 2019 c'est en une douzaine de jours que les bateaux les plus rapides devraient parcourir les 5 780 milles de course. 
 
L’avis de course sera dévoilé en décembre prochain au salon nautique à Paris. 

Fabrice Amedeo rachète No way Back

Le dernier Imoca à foils de la première génération à vendre, celui du Néerlandais Pieter Heerema a trouvé preneur. C'est Fabrice Amedeo, 11e du dernier Vendée Globe, qui vient de le racheter, grâce au renouvellement de son partenariat avec Newrest. Le groupe Newrest, acteur mondial du catering aérien et ferroviaire ainsi que de la restauration collective, l’accompagnera sur la prochaine édition du tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance en 2020. L'ex journaliste remettra ça au départ des Sables d'Olonne en 2020.

Absolute Dreamer fabrique des foils par robot

La société Absolute Dreamer* a mis au point la fabrication de foils en carbone par drapage automatisé. C'est une première mondiale dans le domaine du nautisme réalisée par son Bureau d'étude basé à Lorient en collaboration avec le fabricant de robots Coriolis Composites, le plateau technique composi'Tic et l'Université Bretagne Sud (UBS). Ce résultat est le fruit d'un projet de Recherche & Développement démarré en 2016 soutenu par la Région Bretagne suite à un appel à projet lancé par le pôle de compétitivité EMC2.
Luc Talbourdet, directeur général d'Absolute Dreamer : « Avec l’arrivée des foils sur l’Imoca StMichel-Virbac de Jean-Pierre DICK, nous avons lancé un projet de Recherche avec l’Université de Bretagne Sud sur la fabrication de foils en carbone par drapage automatisé.
Nous avons d’abord fabriqué différents échantillons tests par robot chez Compos’Tic puis nous avons fabriqué 5 foils tests avec différents types de structures internes chez Coriolis Composite.
Des contrôles non destructifs et dimensionnels ont permis de valider la qualité des pièces. Enfin, les foils ont été testés en mer sur le catamaran Easy To Fly en août dernier. Ces tests dans différentes conditions de vent et de mer ont validé ce nouveau procédé très innovant.
La fabrication par robot permet au final de fabriquer des pièces composites de meilleure qualité, avec une meilleure reproductibilité (précision du robot) et de façon plus rapide.
Cette technique, utilisée dans l'aéronautique, arrive désormais dans le nautisme avec le projet d’Absolute Dreamer. Cette première ouvre de nouvelles perspectives pour Absolute Dreamer avec la fabrication de pièces en série programmée à partir d'octobre 2017.
Absolute Dreamer société créée par Jean-Pierre Dick et Luc Talbourdet

La mini transat

Fondée en 1977 par l’anglais Bob Salmon, la Mini-Transat fêtera, au départ de La Rochelle, ses 40 ans. Après une absence sur les deux dernières éditions, La Rochelle accueillera pour la 7ème fois ces bateaux de 6,50m dans le bassin des chalutiers du 20 septembre au 1er octobre 2017, jour du départ.

Course phare du circuit Mini, la Mini-Transat verra 84 coureurs, hommes ou femmes, d’une quinzaine de nationalités différentes s’élancer au départ de La Rochelle, un exploit sportif pour certains, une aventure humaine pour les autres.

Ce long parcours de 4050 milles nautiques en solitaire, sur les plus petits bateaux de course au large, de seulement 6,50m de long, se fera en deux étapes.

La première, au départ de La Rochelle le 1er Octobre ira à Las Palmas de Gran Canaria situé dans l’archipel des Canaries. Longue de 1350 milles et d’une durée de 7 jours environ, elle sera pour certains coureurs, leur première grande course au large. Après une sortie tactique du Golfe de Gascogne, tous rêvent de longues glissades au portant le long des côtes portugaises avant une arrivée dans l’archipel des Canaries.

La seconde de 2700 milles durera deux semaines environ pour les plus rapides. Elle partira de Las Palmas de Gran Canaria début novembre. Les concurrents, après avoir négocié une sortie de l’archipel des Canaries perturbée par le relief important de ces nombreuses iles, devraient rapidement rencontrer les Alizés, vents portants jusqu’à l’arrivée finale au Marin en Martinique à partir de mi-novembre.

Le trophée des multicoques va renaître

Créé en 1980, le Trophée des Multicoques à l’initiative de Marc Guillemot et de Dominic Bourgeois, va renaître fin août 2018 pour rassembler le maximum de voiliers à multiples coques à un peu plus de deux mois du départ de la Route du Rhum.